Maintenant le oui - Mariette Navarro
 

1-


C’est source de jouvence c’est éclat, grand éclat, éclat de rire, c’est dire, c’est tout ça et tout ce qu’on voudra, c’est élixir de bien, c’est élément de joie, c’est source de sorcellerie, c’est sûrement source de frais, c’est sans risque, c’est sans souci la grande saucée, la plongée toute entière dans le surgissement des flots, c’est propice au gloussement, essayez c’est sans fin que ça chatouille les mollets, les remous du ruisseau, c’est l’oasis en plein désert, votre fontaine en pleine roche quand la marche est trop longue, c’est votre souffle repris quand le temps est trop chaud et quand les pieds font mal, c’est sans effort, c’est sans peur et c’est sans reproches, c’est miraculeuse lotion, c’est jouvence de l’abbé souris, c’est sourire de la belle soirée d’amour, c’est résolution de toutes les choses embrouillées, c’est transformation de vos peines en bonheur, c’est immédiatement souffle coupé, fleurs au sourire et soupir d’aise au cœur, n’hésitez plus, c’est bonheur, c’est euphorie peu à peu grisant tout, c’est oubli instantané du gris, c’est le grand gargouillement des jets d’eau, le juste chatouillement des jambes dénudées, des voiles retombés au coin d’une fontaine.

C’est maintenant le grand plongeon dans la vie libre, c’est maintenant les grandes folies convoitées et le frais d’un pas de travers, c’est maintenant la marche franchie vers soi-même apaisé dans le bassin révélateur, c’est maintenant quitter les sentiers battus et reprendre corps, c’est maintenant reprendre vie. C’est maintenant le oui.

 

2-


C’est décider de ne plus s’occuper que de la courbe de son corps, un certain orage étant passé, et de continuer ainsi le travail entrepris par lui. Et ce faisant _ soigner l’aisance, le déploiement _ ignorer fermement les angles et les aspérités qui font mourir.

Mariette Navarro - Lyon - 9 Décembre 2009
Petite histoire téléphonique unilatérale chantée - Mariette Navarro
 

1-

Ouh
Ouh ouh
T’es là ?
Si t’es là tell
Tell me
Tell me tout doux
Tell me what to do
Tell me tout
Tendrement
Tell me

Tell me n’importe quoi.

Tes pas
Partout
Pêle mêle
Tellement
Qu’elle-même t’aime
Mais
Elle-même
M’aime-t-elle ?

T’es pas tellement tel qu’elle te ment finalement
T’es pas partout
T’es pas tout
Mais t’es
Doux

All
Right.

I
Wait.

Tu dis
Qu’untel
Untel ment?

Un tellement grand
Temps
Nous tend
Tout le temps.

Tant
Qu’autant tenter
Le tout pour le tout
Qu’autant tenter toi
Tant tu te tends
Tant tu te tais
Tant tu te mens
Tant tu me plais

Etant pourtant tienne
Ta
Comme tu tins là
Telle belle
Tête bête
Tête bêche

Itou

I’d like to
Me too
Me too

To me?

Tell
Me
Oui

Happy birthday to you
Happy birthday to you
Happy birthday to you
Happy birthday to you

 

 

2-

Tu dis tu dis de parler après le bip / de laisser tomber /  de laisser un message / ça tombe bien / ça tombe à pic / ça tombe pas dans l’oreille d’une sourde / ça tombe pile après le bip / ça me tombe dessus le bip et tout et tout / tu dis pas pour le moment / tu dis pas quand / tu sais pas tu peux pas savoir quand tu dis de parler après le bip /  tu sais pas quand tu sais juste qu’il faut laisser là ce qu’on a à dire à porter / ce qu’on a apporté à te dire / laisser là laisser tomber à tes pieds comme un cadeau tiens un cadeau d’anniversaire je le pose là ma voix sur ton répondeur juste après la tienne tu entends comme un cadeau à tes pieds si tu baisses les yeux si tu ouvres les oreilles tiens ta da da tiens tiens / tu feras quoi toi de ça / tu ouvriras tu ouvriras pas / la boîte de réception / boîte de déception / l’enveloppe / vocale / cadeau / rien / symbolique / pas peur / pas gros / quelques mots / là / pour toi / bon / je te rappelle qu’on s’était dit / je te rappelle on se rappelle.

 

 

3-

They know wh
Je crois que n
Il faut leur d
C’est important qu’
Tu m’ent
Je t’entends
Moi par
Mittences

I’d like to t
The whole wo
They have to kn
Don’t you th

I think it’s time t
Le bon moment le b
Vraiment
Je voudrais qu’on leur d
Et puis au monde entier di
Ann
Leur annonc

Cette décision tu t’
Souviens pas quand tu m’as d
Avant de p
Et j’étais fière de t
Tenir bon you see what I m

Notre décisi
Notre bonne nouv
Elle est belle, n ?

Don’t wor
Pas peur
Rien ne peu arriver nous tomber sur la t
Non tu imag
Pas peur je te d
La vie c’est ce qu’on déc
Oui décide
Dessine je cr
Crois-moi

Ça passe p
Ça passera
Sur le coup c’est sûr un ch
Peut-être un choc pour e
Tout passe
Ici ça passe pas c’
Le charme
Tout le charme d’ici c’
Ça.

 

 

4-

I
Wanna
be
loved
by
youuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu

Guess
Who
C’est qui?
Qui c’est?
C’est
C’est
It’s me!

My dear
Darling
Do you ear
What I sing
Pou pou pidou

Héhé
Ouh ouh
Hi hi

You you you

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah

I want to be loved by you

Héhé

Poupoupidou

Remember?

Poupoupidou.

Hum

Ouh ouh

The soud of silence

Héhé

My darling

Ça va sinon toi?

Bon.

Bon bon

Bon bon bon

Héhé

Pas fort

Ouais ouais

Yeh yeh yeh

C’est le temps

Ou pas

Ou pas le temps

Ouais ouais ouais

Beep beep beep beep yehhh

Remember?

Héhé

Ah oui

Si tu veux

Plus tard

Occupé

Bien sûr

Comprends

Sûr

Bye bye

Tard.

Yep

Yeh.

Héhé.

Mariette Navarro - Lyon - 15 Octobre 2010
 

[bientôt ici mise en ligne des archives de la résidence 2010]

 

La  seconde résidence Ce qui secret s'est déroulé du 10 au 18 décembre 2010, à la Fabrique Dervallières, à Nantes.

Une soirée publique de fin de résidence a eu lieu à la maison de quartier des Dervallières le 18 décembre 2010

Ont particpé à cette résidence : Guillaume du Boisbaudry, Elsa Decaudin, eLV://osund, eDS collectif, Geneviève Foccroulle, Pauline Gélédan, Sandrine Julien, Frédéric Laé, Soizic Lebrat, Catherine Lenoble, Patrice Luchet, Mariette Navarro, Marc Perrin, Gwenaëlle Rébillard, Patrick Rimond, Matthieu Saladin, Jean-Marc Savic, Gaël Sesboüé, Patrice Soletti, Vincent Tholomé.

Sont ici données à entendre, à lire ou à voir, certaines traces de ce qui s'est passé pendant cette semaine.

IMAGE.