Ce qui se créa - Pierre Vinclair
 [un écho ici]


mais si les noms s'effacent
les dieux disparaissent-ils aussi
et les hommes
n'y aura-t-il plus alors que ce chaos
qui serre& desserre le

 

poumon
des quartiers qui s'échangent
les informations

 

(les mots faisaient
un revêtement
se collaient sur la peau
jusqu'à la pénétrer et
creuser les craquelures d'
une plaine sans eau
désert

 

les fissures
refermaient
le corps bouclait
plein)

 

bientôt ça ne
passera
plus

 

dans la ville
de béton & plastique que nous avons suée & usée
qui a mangé les hommes
pour les offrir à des images
en renversant la création :

 

dans son enveloppe de pétrole
la terre est de nouveau pareille
à une flaque d' huile &
qui flotte
à la surface de
rien








 

Pierre Vinclair - Tokyo - 10 Juillet 2010