Avalanche - Raphaël Godeau
 

Avalanche avalanche avalanche avalanche jʼai le souvenir de lʼavalanche ce matin dʼune avalanche de points et ce matin pourquoi ce matin je ne sais pas mais ce matin il y a cette avalanche en moi cette minuscule avalanche que jʼai vu un jour récent sur un petit écran en me disant tiens cʼest curieux ces points (était ce vraiment des points dʼailleurs je ne sais plus la connexion sur le site a fait flop à lʼaube je nʼai plus quʼun souvenir le souvenir dʼun écran normal – cʼest devenu tellement normal un écran – avec une zone de points, une blancheur contrastée, quelque chose quʼon devine exister par delà lʼécran, une lointaine avalanche, tiens, une avalanche lointaine, la voilà lʼavalanche, la revoilà la sonorité initiale, avalanche avalanche avalanche, la minuscule avalanche vue dʼici, par delà un écran qui interloque, you strike my side by accident, comme dʼhabitude internet cʼest de minuscules accidents, tout le temps de minuscules accidents qui font clic dans la tête, alors parfois se réveiller un matin avec le souvenir dʼun accident, là une minuscule avalanche, vue dʼici - on imagine ce que ça peut emporter sur place, on imagine tout ce que ça draine quand on y fait face, il paraît que cʼest grand une avalanche, il paraît que ça gronde, et moi je suppose quʼelles se ressemblent toutes et quʼelles sont différentes, et puis je lis sur internet, par rebondissements accidentels, avalanche avalanche avalanche quʼà chaque fois cʼest les mêmes ingrédients, 1 la neige 2 la pente 3 la pesanteur 4 une rupture neige pente pesanteur rupture ah ça nous évoque ça nous évoque ça nous évoque quoi des trucs en avalanche et je repense à lʼavalanche que jʼai cru voir sur cet écran, une avalanche au loin, je ne lʼai pas sentie, elle était trop loin mais je lʼai entraperçue, et quʼen restera t il me demandais je, que restera t il dans mon crâne de cet accident là, tout cela va t il fondre en moi, lʼavalanche, enfin quoi, lʼavalanche cʼest lʼuppercut glacé, que faire après la fonte, i sleep beneath a golden hill, où est la neige ici, où est la neige, lʼan dernier à cette époque la neige était partout, mais maintenant où est la neige, sinon dans des visions lointaines, sinon sur un écran, un souvenir dʼécran, une avalanche entraperçue, avalanche avalanche avalanche avalanche avalancheavalanche avalanche avalancheavalanche avalanche avalanche
avalanche
avalanche
avalanche avalancheavalanche avalancheavalanche
avalanchaavalancheavalanche avalancheavalanche
avalanche
avalancheavalancheque viva la avalancha
avalanche avalancheavalanche
avalanche

Raphaël Godeau - Lille - 20 Mars 2012