Retourner - Maël Guesdon & Julie Morel





« les machines désirantes vivent au contraire sous le régime de dispersion des éléments moléculaires »
Deleuze-Guattari, L'Anti-Œdipe.



 
 



 

Nous proposons ici un espace de circulation issu de notre lecture des pages 384 à 406 de L'Anti-Œdipe que le hasard de la distribution nous a attribuées.

Cette circulation s’appuie sur un lien, lui aussi tout à fait hasardeux, entre le terme dispersion dont la récurrence nous avait frappés lors de notre lecture (et que nous avions donc décidé de prendre comme motif de base à notre travail) et la découverte d’une série de 17 vidéos présentant, sur plusieurs heures, le jeu vidéo Spore, « simulateur global partant de la naissance de la vie sur une planète jusqu'à devenir le centre d'une civilisation interplanétaire ayant colonisé d'autres mondes » *.

La première vidéo de cette série est intitulée Je suis une petite cellule.

Nous nous sommes demandé suite à notre lecture commune de L’Anti-Œdipe : comment faire coïncider l’entropie et les deux têtes du désir dont parlent Deleuze et Guattari, c’est-à-dire formellement : une spirale et un Y ?

Le visionnage du parcours commenté de la petite cellule dévoreuse a constitué pour nous un début de solution. C’est un assemblage provisoire qui tient ensemble les explications tatonnantes du joueur et les images de la cellule progressant dans un espace où l’on mange ou est mangé. C’est, sous couvert d’un monde en Y (où l’on peut développer des antennes ou des ailes), un resserement progressif sur une seule ligne évolutive : envahir, intégrer, englober, engloutir. Mais si le jeu est écrit, ses séries tracées, la manière d’en parler birfuque et s’invente par dispersion : je vous laisse apprécier l’arrivée de la vie sur notre planète. Si bien que l’on sort, entre l’image et la voix, de l’alternative du Y spiralés vers l’émission d’éléments « collés par la distinction réelle ou l’absence même de lien »**.  

En nous appuyant sur les résonnances entre quelques termes issus de l’extrait de L’Anti-Œdipe et la vie balbutiante du spore, nous avons : 1. construit des cartes, 2. écrit un texte, 3. cheminé dans les livres de Deleuze et Guattari à la recherche d’occurrences en chaîne, 4. sélectionné pour chaque terme deux ou trois images et citations associées, 5. tenté de faire cohabiter l’ensemble.




..............................................................................................................................................................................................................................................

* Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Spore_%28jeu_vid%C3%A9o%29 (nous soulignons).

** Deleuze, Gilles et Guattari, Félix, L'Anti-Œdipe. Capitalisme et schizophrénie, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, p. 387.
Même si cela ne sert à rien, on change sa bouche pour un filtre, on déplace ses yeux, on s’allie, on passe du jaune au bleu et des trompes aux mille pattes.