Translations [1] - Bruno Fern & Typhaine Garnier




Il Classico

 

A - L’Urstaat, l’État originel, n’est pas le résultat d’une évolution mais l’éternel modèle de ce que tout État veut être, celui que présupposent toutes les formations historiques, dans lesquelles il tend à se concrétiser ou à se spiritualiser. Au cours de l’Histoire, l’Urstaat dépérit avec la faillite des codes mais tous les régimes tentent de le reconstituer en inventant de nouveaux codes pour des flux de plus en plus déterritorialisés.

B - Contrairement à la machine despotique, le capitalisme est une formation diachronique et contingente. Avant lui, la monnaie opère un premier décodage des flux dans le cadre de territorialités où le capital reste dans un rapport d’alliance avec la production. Le capitalisme ne commence que quand le capital devient filiatif, c’est-à-dire quand l’argent engendre l’argent, quand la plus-value de code se transforme en plus-value de flux. Despote devenu anus et vampire, le capital s’approprie alors toutes les forces productives.

A - Le capitalisme n’a qu’une limite intérieure : le capital lui-même, limite qu’il reproduit et déplace toujours. Le mouvement de déterritorialisation va du centre à la périphérie. Là, le décodage des flux entraîne la désarticulation schizophrène de l’économie et de la société mais, loin d’être en dehors du système, les pays sous-développés en sont une pièce majeure car ce sont eux qui fournissent des capitaux aux pays développés, et non l’inverse.

B - La machine capitaliste soumet à ses fins la science et la technique ainsi que tous les flux décodés mais elle doit aussi être capable d’absorber en partie le profit qu’elle engendre. Cette présence de l’anti-production dans la production même réalise le but suprême du capitalisme : introduire le manque au sein de l’abondance.

A - Tandis que les États socialistes doivent parfois user de violence directe, l’État capitaliste récupère tout grâce à un flux de connerie qui assure l’intégration des individus et des groupes. Du fait de l’interdépendance des secteurs économiques, tout le monde se retrouve finalement associé à l’anti-production et engagé dans une activité anti-humaine.

B – Mais comment un système aussi monstrueux peut-il être investi par le désir, y compris celui des classes dominées ?

A - C’est qu’il ne s’agit pas d’une adhésion réfléchie : elle s’effectue au niveau des flux et non à celui de l’idéologie.

B - Quelle voie révolutionnaire pour en sortir ?

A - La psychanalyse offre peu de recours…

B - Faut-il se retirer du marché mondial ou, au contraire, accélérer le mouvement de décodage et de déterritorialisation ?

(A. fait un geste qui marque son ignorance.)

 

 

 

À la racine

 

À peine nous sortions du flou préhistorique

Il surgit tout armé, notre État despotique,

Mais l’éternel modèle connut quelques déboires

À suivre le chemin périlleux de l’Histoire.

Tantôt en politique il se concrétisait,

Tantôt en religion se spiritualisait ;

Ses codes qu’on voyait autrefois bien campés

Chancellent maintenant, le sol fuit sous ses pieds ;

Trois fois il recoda les morceaux du puzzle,

Trois fois les nouveaux codes se sont cassé la gueule.

 

Des flux, concepts nés sur le plan d’immanence,

L’Urstaat concrètement ont frappé de latence ;

Et du sein des terroirs surgissent tour à tour

Les froids capitalistes, à la misère sourds.

Jusqu’au fond des cerveaux l’argent est désiré ;

Les boursiers attentifs la crise ont exploitée,

Spéculant sur le dos du travailleur dit libre ;

La planche à gros biftons fit croire à l’équilibre. 

Pour résumer l’Europe a vomi à nos yeux

Parmi des flux de codes, un monstre furieux.

 

Sans frein il se répand, se reproduit kif-kif ;

Tout son corps plein bourgeonne, devient filiatif ;

Insatiable vampire, il pompe allègrement,

S’approprie, récupère tout le travail vivant.

De l’argent les banquiers cachent la dualité

Au salarié bosseur consommateur berné ;

Guattari s’en émeut, Deleuze est affecté,

Le flux prolétariat recule épouvanté.

 

Tout fuit ; et sans arrêt la machine infernale

Décode à tour de bras, le monstre capital

Fait voler en éclat nature et sociétés ;

Chacun cherche un asile devant sa télé.

Le centre avec horreur voit ses profits baisser,

La périphérie douille désarticulée ;

Introduire le manque au sein de l’abondance

Telle est de ce système la subtile violence.

 

Produire pour produire est son unique loi,

Il ne connaît ni frein ni limite mais doit

Pour se perpétuer claquer beaucoup de fric

Un complexe militaro-économique

Est ce qui fait tourner la machine à pleins tubes ;

Fabricants de papier, d’autos, de bouillon Kub,

Chacun est impliqué dans une activité

Anti-humaine mais « personne n’est volé »,

Déclare sans rougir l’intrépide hypocrite

Qui dans l’enfer marchand le peuple précipite.

On dit qu’on a vu même, symptôme de démence,

Les classes dominées désirer l’impuissance.

 

 

 

Ego, go !

 

Chers auditeurs attentifs au moindre de mes mots, je puis vous assurer qu’en mon for intérieur l’État c’est moi, enfin, je voulais plutôt dire que l’État originel a perdu son identité profonde au fil des siècles, phénomène que j’avais d’ailleurs parfaitement mis en relief bien avant Messieurs Depleuze et Guittari dans ma thèse de 1957 qui reçut les félicitations à l’unanimité du jury, ce qui remplit mes chers parents d’une légitime fierté au terme d’études particulièrement exemplaires, considération qui, je le concède, nous éloigne quelque peu de notre propos…

En réalité, il faut donc avoir le courage, qui est aujourd’hui le mien devant vous, de reconnaître que ces Messieurs Dafreuze et Cattari n’ont fait que reprendre tout bonnement ma conception géniale de l’argent qui, en raison de sa dualité au sein du système autoproclamé capitaliste, tourne autour de son noyau central, rotation qu’à mon avis entièrement partagé j’ai décrit à la perfection aux pages 275 à 327 de mon dernier ouvrage, Le Monde à mon échelle, disponible pour le prix modique de seulement 38,50 € dans toutes les bonnes librairies.

Bref, pour me résumer moi-même, j’ose affirmer ici que, selon moi et contrairement à ce qu’insinuent ces deux Messieurs dont les noms m’échappent définitivement, le capitalisme finit toujours par favoriser l’émergence d’un narcissisme foncier que, pour ma part, je réprouve personnellement.

 

 

 

À saisir

 

Modèle d’État, garanti d’origine mais en pleine faillite, voudrait se réencoder au plus vite, si possible avant la fin du créneau horaire attribué à l’humanité.

 

Mannequin androgyne, ajustable à vos mensurations, animera à la perfection vos soirées en vous suçant le sang tout en vous pénétrant analement jusqu’à entraîner la déchirure complète du tissu social (possibilité de location à partir de 200 € l’heure).

 

Objet multiforme, fabriqué en série illimitée par les enfants de celles et ceux qu’il servira à réprimer – avec retenue – en cas d’opposition caractérisée aux forces de maintien de l’ordre. Ne laisse pas de traces après utilisation, même prolongée.

 

Pays immergé, fermement maintenu la tête sous l’eau par des multinationales contre lesquelles des rebelles locaux commettent parfois des actes d’une lâcheté inqualifiable, achèterait bol d’air contre pillage de ses dernières ressources disponibles.

 

Bac + 6, diplômé(e) en droit des affaires et en marketing créatif, souhaiterait dispenser à de riches particuliers des conseils pour les faire bénéficier d’avantages fiscaux contre l’assurance d’une immunité en cas de poursuites judiciaires.

 

Machine désirante, made in China, capable d’investir dans ce qui lui est a priori parfaitement inutile, voire dans ce qui provoquera son dérèglement (pas que climatique) et sa mise hors service pendant la durée restante avant son obsolescence programmée.

 

Sujet capitaliste contemporain, vacciné, analysé, hyperconnecté 7 jours sur 7 mais légèrement paumé entre la nouvelle galerie marchande et la manif des sans-papiers, cherche qui pourrait bien lui indiquer son chemin vers la sortie la plus proche.

 

 

 

 

     
En écho aux pages 257 à 285 de L'Anti-Œdipe - Bruno Fern & Typhaine Garnier - 7 Avril 2015