1.

 

bon


alors


je sors un sachem de ma poche
je l'exhibe
-> c'est un petit sachem sans tête 
-> c'est une petite figurine en plastique
-> ce n'est pas un homme


nullement on ne saurait le confondre avec un homme
-> il faudrait être stupide pour confondre une figurine en plastique avec un homme


avant


avant ma poche


petit sachem végétait dans la maison
-> dans le salon
-> petite figurine sans tête en plastique avec une cordelière blanche et bleu
-> dans le salon
-> petite cordelière l'enserrant un peu comme pour
-> l'emballer comme pour
-> faire de sachem un sachet 


bon


alors


petit sachet de sachem peut se balancer un peu au bout de sa cordelière
-> petit sachet de sachem ne peut pas se hisser seul au sommet de la cordelière
-> si je porte petit sachem à mon nez
-> il ne sent ni l'homme ni la prairie
-> ni le crin de cheval
-> ni le cheval


ce qui sent le cheval et le crin de cheval ce sont les hommes et
les hommes dans le salon sentent la prairie
-> le crin de cheval
les hommes dans le salon ne sont pas des sachems
-> les hommes dans le salon sont des hommes
-> les hommes dans le salon sentent l'homme et la prairie
-> et un peu le crin
-> et un peu le grand cheval


le salon dans le salon lui sent aussi oui l'homme la prairie le crin et le cheval
-> le salon dans le salon ne sent pas le sachem
-> le vent dans le salon le vent ne rafraîchit pas sachem
-> le vent dans le salon ne rafraîchit pas ses aisselles
-> le vent dans le salon ne souffle pas pour sachem


rien


d'ailleurs


dans le salon


ne souffle pour sachem


je répète :


rien

d'ail
leurs

dans
le
sa
lon

ne

souff
le

pour

sa
chem


SA-CHEM


petit sachem


petit sachem sans tête dans le petit salon
petit sachem de plastique
-> ses aisselles sont parfaitement douces et épilées
-> ses aisselles sentent le savon et la lessive
-> dans le salon les aisselles des hommes de salon sentent
-> le crin de cheval et
-> la prairie
-> les aisselles des hommes dans le salon les aisselles des hommes de salon sont hirsutes et rugueuses
-> sont les aisselles des hommes dans le salon ce qu'elles sont


et


la tête de petit sachem n'est pas dans le salon
la tête de petit sachem traîne ailleurs
la tête de petit sachem est dans un tonnelet de poudre à lessiver
la tête de petit sachem est dans la chambre
-> dans un petit tonnelet dans chambre (et : chambre est dans maison et : maison est dans ville et : ville est dans le brouillard ville est brouillée et : la tête de sachem végète dans un petit tonnelet
-> dans un petit tonnelet la tête de sachem parle à d'autres figurines
-> la tête de sachem
-> dans un tonnelet
-> avec d'autres figurines
-> en plastique comme sachem et la tête de sachem et
-> plastique ne parle pas aux hommes
-> plastique ne parle pas dans le salon
-> plastique ne parle pas
-> plastique brouille les pistes et
-> brouillard ne parle pas
-> brouillard brouille la tête et les hommes dans le salon
-> brouiilard dilue les hommes et les hommes dilués ne vont pas dans les chambres
-> ne vont pas dans tonnelet
-> tonnelet de poudre blanche
-> tonnelet de lessive
-> tonnelet dans chambre
-> tonnelet dans chambre qui sent la lessive et
-> le bon savon des prairies


nom de nom


et


toutes les figurines dans le tonnelet sentent bon la lessive
-> toutes les figurines dans le tonnelet ne sentent pas la prairie et le crin de cheval
-> toutes les figurines sont en plastique
-> tous les hommes dans le salon sont en viande
-> tous les hommes sont en viande
-> tous les hommes marchent à la queue-leu-leu
-> tous les hommes de salon et tous les hommes de ville
-> tous marchent à la queue-leu-leu dans lebrouillard et toutes les figurines avec ou sans tête marchent dans le noir
-> sachem marche dans le noir dans le salon
-> dans le brouillard des têtes
-> dans le brouillard des hommes


-> nom de nom

 

 

 

2.

 

dans le brouillard : des hommes


ils végètent dans le salon
ils sentent la prairie le crin et le grand cheval
ils sont tout en viande prairie crin et grand cheval


nom de nom

 

il faudra pourtant
il faudra bien pourtant
il faudra bien pourtant souffler
il faudra bien pourtant souffler un peu
il faudra bien pourtant souffler un peu un jour pour :


sachem

 

petit sachem
petit sachem perdu
petit sachem perdu et solitaire
petit sachem perdu et solitaire suspendu
petit sachem perdu et solitaire suspendu par un fil dans :


le salon le grand salon la grande prairie du salon la grande prairie le salon

 

où rien ne souffle pour sachem on dirait non ?

 

 

je répète :

 

 

rien
ne

s
ouff
le

pour

sa
chem

on

di
rait

non ?

 

 

 

3.

 

bon


à l'ouvrage alors :

ceci est l'invention d'un souffle
&
ceci est une invention tâtonnante
&
ceci invente un souffle tâtonnant
&
ceci sort en souffle de ma bouche
&
ceci invente un souffle tâtonnant pour sachem


ceci tâtonne et court à la surface du globe
-> dans les ruelles suintantes
-> dans les salons
-> entre les jambes et les bottines
-> entre les chevelures et le crin des aisselles
ceci évite les écueils
&
ceci apporte un souffle à sachem
-> sachem est dans le salon
-> sachem est
-> un rien
-> immobile dans salon
ceci va dans le rien immobile du salon

il faut le dire :


ce n'est pas donné à tout le monde de le faire
ce n'est pas donné aux chats de le faire
ce n'est pas donné aux chemises de le faire
-> pas donné aux chemises puant le crin et le grand cheval
-> pas donné aux chemises puantes des aisselles et :
-> puant de la viande

-> nom de nom

-> il faut le dire :

ceci est une poulie élevant haut le rien immobile du salon
ceci est une poulie élevant haut sachem dans le salon


CAR : il faut le dire :

sachem et sa tête de sachem dans le salon ou
-> dans un tonnelet de poudre
ils ne bougent pas
ils sont des figurines en plastique
ils ne sont pas en viande
ils ne sentent pas des aisselles
ils ne sentent ni la prairie ni le crin de grand cheval
ils ne font pas leur cirque ou leur cinéma
ils ne sont pas intrépides
ils ne se lancent pas tout seuls à l'assaut des montagnes


nom de nom

il faut le dire


mais bouger n'est pas donné à tout le monde de le faire
mais être n'est pas donné à tout le monde de le faire
mais sentir n'est pas donné à tout le monde de le faire
mais faire son cirque ou son cinéma pas donné pas donné et
-> se lancer tout seul à l'assaut des montagnes : pas donné
-> pas donné

et quoiqu'ils disent quoiqu'ils en pensent :


aucun homme puant le crin et grand cheval ne bouge
aucun homme dans le salon
aucun homme dans le salon ne bouge dans un tonnelet de poudre
aucun homme
aucun salon ne bouge de lui-même
aucun tonnelet de poudre ne bouge de lui-même
aucun tonnelet de poudre n'est intrépide des aisselles
aucun tonnelet de poudre ne fait son cirque et son cinéma
aucun

nom de nom il faut le dire :


aucun homme ne se lance seul et sans raison à l'assaut des montagnes gonflé à bloc quoiqu'il en dise quoiqu'il en pense

 

 

 

4.

 

sachem -> comment le faire -> comment transformer une figurine en sachem -> on choisit à petite main le plus laid de la bande -> celui qui ne compte pas -> celui qui n'a pas de nom -> n'a pas d'histoire -> celui qui ne sait pas se défendre -> on laisse en paix les autres figurines -> on laisse la paix dans un tonnelet de poudre -> on coupe à petite main ou à petit couteau la tête du sans nom sans histoire -> on laisse la tête dans la paix éternelle -> dans le noir -> dans le tonnelet de poudre -> on laisse converser la tête si elle veut avec autres figurines -> avec grands chevaux ou prairie par exemple

 

OUI JE SAIS -> rien ne circule dans l'air dans le tonnelet de poudre -> rien ne circule dans la stupide paix éternelle -> rien ne se dit  -> MAIS la nuit éclate peut-être d'un rire qu'on n'entend pas MAIS laissons ça laissons l'affaire en suspens -> revenons à lui -> à louis -> le sachem louis -> DONC on suspend l'affaire maintenant inachevée -> on l'enroule dans une cordelette blanche et bleue -> il reçoit un nom -> louis c'est louis -> un sachem sans tête -> c'est le roi des indiens -> et on laisse maintenant l'affaire dans le salon -> inachevée maintenant l'affaire -> qu'il nous ressemble ALORS -> qu'il est humain si humain ALORS

 

qu'il nous ressemble beaucoup alors -> nous petits êtres petits gaillards -> balancés comme des chiens dans le monde -> clébards sans flair -> sans instinct de survie -> nous glapissons comme des fous à tue-tête -> nous sentons la prairie et le crin de cheval -> nos aisselles rugueuses dégagent à trois kilomètres cinq à la ronde -> nous sommes des animaux de viande perdus dans le désert du monde -> quelle chance nous avons sachem maintenant -> une petite figurine suspendue dans salon -> nous le prenons dans nos mains et nous le réchauffons -> lui et nous pareils tout pareils -> inachevés -> quelle affaire nom de nom ce sachem

 

 

 

5.

 

SACHEM = celui qui voit dans le noir = celui qui voit dans la nuit = celui qui titube = celui qui regarde les choses droit dans les yeux = celui qui croît = celui qui croasse = celui qui se croit solaire = celui que rien ne distrait = celui qu'un rien distrait = celui qui trait les nuages = celui qu'on lie dans le salon = celui sur qui on crache = celui qui est notre portrait tout craché = la sentinelle = l'averti = le klaxon cosmique = l'amusé = l'amusant = celui qui hoche de la tête = celui qui lit sans chandelle = celui qui flirte avec le clapotis des eaux = le précieux = le précis = l'imprécis et le flou = le filou qui nous pique nos sous = l'infiltré = l'espion qui épie = l'épieu = l'obscur et lumineux = SACHEM


SACHEM = celui qui parle aux pierres = celui qui mange les insectes = l'araignée patiente = l'arriéré patent = celui qui attend l'abeille = celui qui irrite = celui qui fait monter la bile = le libidineux de la basse-cour = le grand sot courant le monde = l'hébété = l'étêté = le petit poulet sans tête cherchant le plumage soyeux de maman = celui qui épie dans les fissures des murs = l'inachevé = celui qui ne finit jamais rien = celui qui laisse toujours de la sauce dans sa assiette = celui qui vit sans étiquette = celui qui ne sait pas ce qu'il est = celui qui croît dans le doute = celui qui dit : sale temps pour les légumes, sale temps pour le gibier, sale temps pour les obscurs et pour les lumineux, les paroles sortent des bouches et partent faire un tour, on les voudrait dures et immobiles comme des canettes de bière ou des bouteilles de coca-cola, elles se diluent plutôt dans le brouillard, elles passent entre les jambes des hommes, elles pourraient pourtant elles pourraient si aisément si aisément raviver les braises et les contours = celui qui décore sa chevelure = celui qui déboussole = celui qui se tient debout suspendu à un fil dans les airs = l'épeire diadème = celui pour qui je souffle = SACHEM


je te choisis, toi, et je te mets dans ma poche et je t'emporte, toi, partout où je vais à la surface du globe

 

Vincent Tholomé - Namur - 18 Décembre 2012